fbpx

Rencontre avec Aurélien Jacoutot, 12e du Grand Raid de la Réunion 2021

Car­tographe, accom­pa­g­na­teur en mon­tagne, cham­pi­on d’ul­tra-Trail et habi­tant de la Réu­nion, notre encad­rant de trail Aurélien Jacoutot a fait la fierté de l’équipe Trails in France en réal­isant une 12e place au Grand Raid de la Réu­nion en 2021.

À l’oc­ca­sion de la créa­tion de notre nou­veau stage de trail à la Réu­nion, sur les traces de la Diag­o­nale des fous qui aura lieu en novem­bre 2022 pour la pre­mière édi­tion, nous l’avons inter­rogé pour qu’il nous par­le de son par­cours, de son expéri­ence sur le Grand Raid et de son amour incon­di­tion­nel pour l’Île intense.

11Aurélien Jacoutot sur la transvolcano
Rencontre avec Aurélien Jacoutot

Bonjour Aurélien, peux-tu nous raconter d'où te vient cette passion pour le trail ?

Bien que sportif depuis tout jeune et passionné de montagne, je n’aimais pas courir. En fait,  j’ai fini par attraper le virus du trail à La Réunion. La soif d’aventure et mon esprit voyageur m'ont accompagné durant de longues années et m'ont poussé à établir mon camp de base à La Réunion où je vis depuis 2016. 

Tu n'es pas seulement un champion d'ultra trail, on peut aussi te retrouver comme encadrant trail sur les stages Trails in France. Pourquoi t'être lancé dans le métier d'accompagnateur en montagne ?

Je suis cartographe de métier depuis 15 ans. J’avais besoin de me diversifier et d’avoir une approche plus pragmatique et plus humaine sur le terrain. La montagne m’a toujours façonné et avoir l'occasion de partager ma pratique et mes connaissances de cet environnement dans un cadre professionnel est pour moi une très belle opportunité !

11Aurélien Jacoutot en trail

Tu as déjà réalisé plusieurs stages avec Trails in France, lequel t'a marqué tout particulièrement ?

J’ai commencé à encadrer des itinérances durant l’été 2021 (massif du Mont-Blanc, Belledonne, Ecrins, Vanoise) avec différents groupes tous très sympathiques. Il a parfois fallu s’adapter aux conditions de l’itinéraire.

Je retiens notamment un gros détour dans Belledonne pour éviter le Col de Freydane bien trop enneigé à cette époque. Heureusement l'assistant logistique de Trails in France était présent et a pu nous récupérer en minibus pour arriver à l’heure pour un repas bien mérité !

Ce qui m’attire avant tout dans ce type de défi, c’est de vivre une expérience atypique et complète

11Aurélien Jacoutot Volcanik Duathlon
Rencontre avec Aurélien Jacoutot

Après une fantastique 12ème place sur la diagonale des fous, comment définis-tu cet exploit ?

Finir la course est déjà un objectif en soi, quel que soit son niveau ! Alors à la 12ème place (partagée avec Mike Aigroz), en moins de 27h et sans le moindre bobo au final, je ne peux qu'être satisfait de ma performance, bien qu’on puisse toujours faire mieux…

Avant la course, aurais-tu imaginé pouvoir intégrer le top 20 ?

C’est difficile de viser un objectif de place sur la Diag’, car d’une année à l’autre les repères ne sont pas les mêmes, contrairement aux chronos plus fiables. Par rapport au bon déroulement de mon année de préparation et mon état de forme, j’espérais bien cet objectif, même s’il faut toujours savoir composer avec de nombreuses incertitudes durant une telle épreuve.

Quel a été ton ressenti sur cette édition de la course ?

11Aurélien Jacoutot Trail des anglais

Globalement, un départ de course encore trop rapide, qui s’est soldé par de très nombreuses heures de doute et de défaillance, jusqu’à retrouver de bonnes sensations que j’ai conservées prudemment jusqu’à la fin. Avec le recul, c’est probablement ce gros coup de moins bien qui m’a épargné par la suite… Lorsqu’on vise une performance ambitieuse par rapport à son niveau, on prend forcément une part de risque dont le curseur est difficile à placer et à réajuster.

L’ambiance de course, la famille et les amis présents m’ont fortement motivé, mais je n’ai jamais été euphorique. Au contraire, j’étais même été gêné de voir ce public plus enthousiaste que moi !

Es-tu prêt à retenter l’expérience cette année ? Avec de nouveaux objectifs ?

Ce qui m’attire avant tout dans ce type de défi, c’est de vivre une expérience atypique et complète durant plus d’une journée en continu, en gérant aussi bien l’aspect physique que mental, avec toutes les émotions que cela nous procure.

Mon objectif majeur cette année est l’intégrale de l’Echappée Belle, mais j’ai du retard dans ma préparation qu’il sera difficile de rattraper. Finir sans se blesser serait déjà une belle réussite. En fonction de ma récupération, je prévois de recourir la Diag mais sans objectif de performance, juste pour acquérir une expérience supplémentaire en ultra-endurance et vivre une nouvelle aventure. Je n’aime pas spécialement refaire les mêmes courses, mais là c’est l’événement sportif qui met la Réunion en l’air, et un peu ma course de quartier !

Les sentiers réunionnais sont, à raison, réputés très techniques et très raides.

11Aurélien jacoutot sur la plage pendant le volcanik duathlon
Rencontre avec Aurélien Jacoutot

Parlons justement de l'île de la Réunion. Qu’est-ce qui t’a amené à vivre là-bas et surtout à y rester?

J’ai découvert la Réunion en 2004 lors d’un stage d’études, puis cette île a été le déclic à mes nombreux autres voyages. 

Cela m'a permis de faire de nombreuses rencontres et de faire des expériences de vie à l’étranger. Je ne pensais pas revenir pour m’y installer, jusqu’à ce qu’une opportunité professionnelle me le permette. La Réunion est un bon pied à terre pour moi  et une bonne transition après toutes ces années de bougeotte. J’ai enfin pu me consacrer plus au sport (étant cycliste et vététiste avant tout) et réaliser une saison sportive dans son intégralité, avec une certaine fraicheur mentale.

11Aurélien Jacoutot VTT

Courir à La Réunion, est-ce très différent de courir en métropole ?

Sincèrement oui ! Dans l’ensemble, les sentiers réunionnais sont à raison réputés très techniques et très raides. Certains sont équipés de nombreuses marches et l’effort musculaire n’est pas le même. L’état des sentiers change aussi rapidement, en fonction des fortes pluies (cycloniques) et la végétation reprend très rapidement ses droits s’ils ne sont pas entretenus. Et surtout les conditions météos sont très changeantes au cours de la journée mais aussi d’un lieu à l’autre malgré la petite taille de l’île, mais c’est ce qui la rend magique !

Tout cela peut aussi se retrouver en métropole, mais pas de façon aussi intense… Par ailleurs sur les courses, les bâtons sont interdits par mesure de sécurité et pour éviter de dégrader les sentiers relativement fragiles, ce qui rend la pratique du trail encore plus difficile…

Est-ce qu’on peut espérer avoir l’occasion de découvrir l’île en trail à tes côtés ?

11Aurélien Jacoutot à La Réunion

Bien sûr ! Avec Trails in France, on a concocté un séjour d’une semaine du 5 au 11 novembre 2022. Au programme, un superbe itinéraire pour parcourir les plus beaux sentiers de l’île et profiter des lieux emblématiques comme les cirques de Mafate, Cilaos et Salazie, l’ascension du Piton de la Fournaise, un des volcans les plus actifs au monde, et du Piton des Neiges, toit de l’Océan Indien.

En bonne partie sur les traces du Grand Raid, ce séjour offre le "best of" de l’île intense que j’aurai le plaisir de faire découvrir à tous les traileurs qui nous rejoindrons.

Un conseil que tu voudrais partager auprès des traileurs qui hésitent à venir de la métropole pour faire du trail sur l’île ?

 La Réunion est une superbe destination de vacances qui a tant à vous faire vivre et découvrir ! "Du battant des lames au sommet des montagnes", l’île intense en a pour tous les goûts ! Prenez le temps d’explorer l’île par ses sentiers et en restant modeste, surtout les premiers jours, car les repères ne sont pas les mêmes qu’en métropole. Et n’hésitez pas à faire appel à des professionnels et à dormir en gîte pour découvrir l’accueil chaleureux et la bonne gastronomie des Réunionnais.

 Que ce soit pour la pratique du trail ou de la randonnée en toute sécurité et en toute tranquillité, il est aussi possible de faire appel à mes services via AltiRun.

Laisser un commentaire