fbpx

[TEAM TRAIL 2019] Entretien avec Maxime Gauduin

Ta sai­son 2018 a été mar­quée par ta pre­mière par­tic­i­pa­tion à un “100 miles” à la Réu­nion, qu’en retiens-tu ?

Courir son pre­mier ultra XXL sur la Diag­o­nale des Fous était un rêve et même si la pré­pa­ra­tion n’a pas été opti­male, j’avais telle­ment men­tal­isé la course que tout s’est “presque” passé comme sur des roulettes.

J’en retiens que l’ul­tra est vrai­ment une dis­ci­pline mag­ique, et que c’est sur les phas­es de la course où je me suis décon­cen­tré ou j’ai man­qué de lucid­ité que j’ai per­du du temps sur ma table de marche.

Tu tablais sur 30h de course, au final en 32h44 tu ter­mines la course à la 53e place. Déçu ou satisfait ?

Sat­is­fait bien sûr ! La table de marche était surtout là pour aider à men­talis­er la course, à anticiper les dif­fi­cultés, à prévoir les rav­i­taille­ments, et surtout à ne pas par­tir trop vite !

Au final les 30h n’é­taient atteignables que si je n’avais subi aucun accroc, ce qui est sans doute impos­si­ble sur une telle distance.

 

Le Face­book live fait par Maxime durant la course

Quel est ton meilleur sou­venir en trail en 2018 ?

Sans aucun doute la journée où nous avons fait le tour des Aigu­illes de l’Ar­gen­tière en Belle­donne avec Batou. Telle­ment beau que j’avais envie de la pro­pos­er lors d’un stage : ce sera le cas en 2019 où nous fer­ons cette sor­tie ou une vari­ante, avec lever du soleil au Col de la Croix ! Ce stage de 4 jours en Belle­donne va être grandiose 😊

Le col de l’Ami­ante, un lieu mag­ique que vous pour­rez décou­vrir avec Trails in France en 2019

Et ton moment le plus difficile ?

Prob­a­ble­ment le coup de bam­bou au Trail de Gruis­san à mi-course. Courir un 50 bornes sans entraîne­ment au mois de févri­er, c’é­tait une très mau­vaise idée 😅

Quel est ton objec­tif pour la sai­son 2019 ?

Sans par­ler d’ob­jec­tif, il y a quelques cours­es à mon pro­gramme : le Trail Drôme en avril avec les mem­bres du team, le 90kms du Mont-Blanc fin juin… L’ob­jec­tif est d’ar­riv­er en forme aux Cham­pi­onnats du Monde de Rogain­ing en Cat­a­logne fin juil­let (en binôme avec le com­père Batou) : une course à mi-chemin entre mes deux sports préférés (la course d’ori­en­ta­tion et l’ultra-trail).

Batou et son tire-minette vien­dront fil­er un coup de main à Max en 2019

Et surtout plein de super stages avec Trails in France, con­tin­uer à prof­iter de la diver­sité des paysages et des ter­rains, et garder dans un coin de la tête le prochain objec­tif en trail qui sera plutôt pour 2020 avec l’Echap­pée Belle !

Laisser un commentaire