fbpx

Traversée de la Corse en 7 jours : le GR20 de Conca (sud) à Calenzana (nord)

Le mythique GR20 nous a ouvert ses portes pour la pre­mière fois en sep­tem­bre 2019. Une pre­mière inou­bli­able pour Trails in France, partagée avec nos 3 sta­giaires : Jes­si­ca la Vos­gi­en­ne, Mar­i­on l’Auvergnate et Vin­cent le Gar­dois. Revivez avec nous cette aven­ture !

Nous avions fait le choix de démar­rer par la par­tie sud : le départ s’effectuera donc à Con­ca, petit vil­lage typ­ique qui mar­que le départ de l’aventure. 

Après une pre­mière journée de décou­verte où nous avons eu l’occasion de faire trem­pette et d’apprendre à nous con­naître, il est grand temps de démar­rer notre périple de sept jours à tra­vers la Corse. 

JOUR 1 Con­ca → Berg­erie de Cro­ci : 33 km et 3000 D+ 

On com­mence fort tant que les jambes et les cerveaux sont frais avec une grosse pre­mière étape longue de 33 km et 3000 m de dénivelé posi­tif en pas­sant par la voie alpine et les somptueuses aigu­illes de Bavel­la ! À la tombée de la nuit, il est temps de pren­dre place aux Berg­eries de Cro­ci, seuls au monde avec comme acolytes bre­bis et cochons… ain­si que nos hôtes du jour qui nous auront offert un super repas et surtout fait décou­vrir la liqueur de myrte ! 😍

JOUR 2 Berg­eries de Cro­ci Col de Verde : 29 km et 1600 D+

Réveil aux aurores des berg­eries avec un mag­nifique lever de soleil pour démar­rer la deux­ième étape qui nous mèn­era jusqu’au Col de Verde. Une belle étape de 29 km et 1600 D+, en grande par­tie sur les crêtes, avec des points de vue mag­nifiques sur la mer ! Une nuit au relais San Petru Di Ver­di, un repas copieux et con­vivial, un verre de myrte et au lit, avant de par­tir demain en direc­tion de Vizzavona.

JOUR 3 Col de Verde → Viz­za­vona : 32 km et 1600 D+

Place à une nou­velle journée, entre le col de Verde et le col de Viz­za­vona. Une très belle étape, légère­ment plus roulante de 32 km 1600 D+ et 1700 D‑, avec des pas­sages remar­quables au Monte Renoso (2352 m) sur­plom­bant les lacs de Bas­tani. Cette étape sonne la fin de la par­tie sud avec près de 95 km au comp­teur ! Encore 4 étapes pour boucler la par­tie nord et la tra­ver­sée de la Corse. Une nou­velle fois, nous sommes très bien accueil­lis chez nos hôtes du soir. Plus ques­tion de déroger à la tra­di­tion : un bon repas, une myrte et au lit. 

JOUR 4 Viz­za­von­na Berg­eries de Grutelle : 24 km et 2200 D+

Pre­miers pas sur la par­tie nord pour cette 4e étape arpen­tant les sen­tiers des mag­nifiques gorges de la Reston­i­ca ! Une étape tech­nique de 24 km 2200 D+ 2050 D- qui révèle les vraies dif­fi­cultés du GR20. Nuitée dans une auberge sur les hau­teurs de Corte où… devinez quoi ? Nous avons eu droit à un repas copieux, déli­cieux, con­vivial et surtout à la myrte du patron en guise de bonne nuit ! 

Demain, la 5e étape s’annonce comme l’une des plus grandios­es du séjour avec un dans le rôle des acteurs qu’on aimerait voir tous les jours : les somptueux lacs Capitel­lu et Nino ! 😍

JOUR 5 Berg­eries de Grutelle Col de Ver­gio : 25 km et 1300 D+

Comme prévu, une étape sub­lime de 25 km 1300 D+ et 1300 D- en moins de 7 heures pour per­me­t­tre aux jambes de souf­fler un peu et surtout d’apprécier les mer­veilleux paysages que nous offre le GR20. Les lacs de Capitel­lu et de Nino sont absol­u­ment magiques !

Il ne reste que 2 étapes et pas des moin­dres ! Nous ne vous fer­ons pas l’affront de vous dire que ce n’est pas une, mais deux myrtes qui auront été com­mandées durant la soirée… 

JOUR 6 Col de Ver­gio Asco : 25 km et 2600 D+

Une avant-dernière étape ultra tech­nique de 25 km 2600 D+ et 2600 D- , entre le col de Ver­gio et les Hauts d’Asco où le vent aura forte­ment souf­flé, notam­ment au som­met du mythique Monte Cin­to (2706 m), que l’on admi­rait au loin depuis notre héberge­ment de la veille. Les jambes com­men­cent à faire mal, mais le dénoue­ment approche à grandes foulées. Une bonne nuit con­fort­able à l’hôtel du Chalet avant l’ultime et dernière étape jusqu’à Calen­zana pour clô­tur­er cette tra­ver­sée de la Corse par le GR20 ! Une myrte avant d’aller dormir ? On vous laisse deviner. 

JOUR 7 Asco Calen­zana : 27 km 2200 D+ 3200 D-

L’étape tant atten­due est enfin arrivée ! La dernière étape qui va clô­tur­er ce périple de 7 jours à tra­vers la Corse, avec un dénivelé négatif à nous faire régur­giter toutes les myrtes accu­mulées dans nos gosiers. Une étape de 27 km 2200 D+ 3200 D‑, pour arriv­er au terme du défi physique et men­tal que con­stitue le GR20. Une étape où le men­tal aura pris le pas sur le physique et où l’envie d’accomplir cet exploit aura per­mis aux jambes d’avancer (presque) toutes seules. Et puis, autour de 16h, la fin du sen­tier pointe le bout de son nez, le vil­lage de Calen­zana nous ouvre ses portes, signe de DÉLIVRANCE ! GR20 et tra­ver­sée de la Corse accom­plis, en 7 jours après 195 km et 12 900 mètres de dénivelé positif ! 

QUEL KIFF CE GR20 ! Un grand mer­ci et un grand bra­vo à Jes­si­ca, Mar­i­on et Vin­cent d’avoir décidé de partager ce séjour en com­pag­nie de Trails in France, d’avoir réus­si à dompter ce mythe et d’avoir été aus­si à l’écoute, de bonne humeur et si bienveillant !

On se retrou­ve l’année prochaine ! 

Nos prochains départs

GR20 en 7 jours

Un itinéraire mythique en mode "light" avec transport de vos bagages

2 réponses

Laisser un commentaire